Travailler à l’étranger pour une entreprise française : le VIE

Bénéficier d’un travail à l’étranger dans une entreprise française est une excellente opportunité pour améliorer son expérience professionnelle quand on est jeune diplômé. Si une telle expérience vous tente, le VIE est peut-être fait pour vous. Vous trouverez dans cet article toutes les informations relatives au travail à l’étranger en tant que VIE.

En quoi consiste le VIE ?

Le Volontariat International en Entreprises (VIE) est un programme qui permet aux jeunes de travailler à l’international dans la succursale d’une entreprise française ayant l’agrément de Business France. Ils peuvent aussi travailler dans une entreprise étrangère liée par un contrat de partenariat à une entreprise française ou encore chez un organisme en coopération avec la France. La durée de la mission va de 6 à 12 mois et ne peut être renouvelée qu’une fois. Le travail à effectuer peut concerner plusieurs domaines notamment :

  • L’environnement,
  • Le sport,
  • Le numérique,
  • Le développement durable
  • L’humanitaire…

Les missions de VIE peuvent se faire en France. Cependant vous devez passer au moins 183 jours à l’étranger.

La procédure VIE pour intégrer une entreprise française

Pour avoir une opportunité de travail à l’étranger, vous devez remplir certaines conditions. D’abord, vous devez avoir un âge compris entre 18 et 28 ans à la date à laquelle vous postulez pour le VIE. Vous devez ensuite avoir la nationalité française où être un ressortissant de l’espace économique européen. Naturellement, votre passeport doit être en cours de validité. Par ailleurs, il vous sera exigé un Curriculum Vitae qui renseigne votre spécialité et vos compétences. Ces détails doivent être en accord avec les besoins des entreprises internationales.

Vous devez être précis si certains pays vous intéressent et mentionner également le secteur d’activité que vous préférez. Après avoir actualisé votre CV selon l’emploi international que vous cherchez, vous devez trouver les communiqués sur les opportunités de travail qui vont dans le même sens. Les sites civiweb et Pôle emploi pourront vous être utiles dans cette démarche. Sur la plateforme vous devez mentionner vos aptitudes, le pays de votre choix et les mots clés.

Comme résultat à vos recherches, vous aurez toutes les informations possibles et même les dernières offres d’emploi des entreprises recherchant un travailleur volontaire. À la fin, Ubifrance se chargera de faire une présélection des postulants répondant aux critères des entreprises. Si votre profil est intéressant, vous serez retenu.

Les avantages du volontariat en entreprise

Le VIE regorge de nombreux avantages à la fois pour le travailleur et pour les entreprises. L’entreprise accueillant le travailleur volontaire prendra en compte les idées et les innovations des jeunes diplômés ou professionnels pour se développer. Une structure qui fait intervenir des travailleurs VIE peut bénéficier des aides nationales et régionales, notamment le crédit import-export et le contrat d’assurance protection COFACE.

Les volontaires de leur côté complètent par leur job à l’étranger la formation théorique qu’ils ont reçue. Ils s’imprègnent également de la culture et des traditions du pays d’accueil. Les volontaires bénéficient entre autres d’un statut particulier, d’une couverture sociale, d’un congé de 2,5 jours par mois. Les frais de voyage et leur installation seront entièrement pris en charge par l’entreprise et l’État français.

Hormis son salaire, le volontaire reçoit des indemnités qui varient tous les 3 mois en fonction des conditions de vie dans le pays d’accueil. Par ailleurs, le volontaire reste en sécurité durant tout son séjour puisqu’il sera placé sous l’administration du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères et sous celle de l’ambassadeur dans le pays d’accueil.

Laisser un commentaire